Effets physiologiques

Le rire a des effets physiologiques identifiés, il :

  • propage la bonne humeur
    • réduit (voire élimine) l’anxiété, la colère
      • développe la confiance en soi
      • améliore les relations sociales
      • décontracte les muscles
      • optimise la respiration
      • augmente l’endurance des athlètes (et des autres !)
      • soulage les douleurs chroniques
      • renforce le système immunitaire
      • diminue les migraines, l’insomnie…

et d’autres encore, à découvrir en pratiquant !

 Le rire améliore le sommeil

Regarder un film comique, plus efficace qu’un somnifère ? Oui ! Car rire entraîne la libération de la sérotonine, neurotransmetteur à l’action apaisante, appelée aussi hormone du sommeil, car elle a entre autre un effet sédatif.

Le rire lutte contre le stress

Vous l’aviez sans doute remarqué : une bonne rigolade et on voit tout de suite la vie en rose ! Les raisons en sont multiples : tout d’abord parce que les muscles contractés par les soucis se détendent illico. Ensuite, parce qu’on évacue l’adrénaline et la noradrénaline, deux hormones responsables du stress et des idées noires. « Mais le rire a aussi des bienfaits surle long terme, car après une crise de rire, le rythme cardiaque ralentit, la tension artérielle diminue et la circulation sanguine repart normalement » précise le Dr Rubinstein. « Survient alors une détente bienfaisante et régénératrice qui dure… C’est bien simple, une minute de rire équivaut à quarante-cinq minutes d’une bonne relaxation. »

La fédération française de cardiologie vante les bienfaits du rire

 

Emission sur les bienfaits du rire : reportage de LCP (2017), 26 minutes

Testez maintenant  : Riez avec nous en écoutant cette séance du club de rire de Nantes :