Témoignages

  Catherine d B.

 » Avissssse à la population !  »  aurait tambouriné le garde-champêtre autrefois dans les villages.

 Je n’ai pas de tambour mais je veux faire part à tous de mon engouement pour le Yoga du rire. Il y a quelques années que j’ai découvert cette pratique et j’ai tout de suite aimé l’ambiance extrêmement bienveillante qui s’en dégage. On rit, on rit et on se sent mieux ; les soucis sont plus légers et le corps aussi. Il est incroyable de sentir la détente et le grand bien-être qu’apportent ces séances. A ceux qui hésitent je dirais : venez faire un essai et lancez-vous sans retenue. Tout ce que vous risquez, c’est de devenir « accro ».


Ghislaine G.

J’ai connu le Club de rire par un média, radio ou télé je ne me souviens plus. Séances d’essai offertes. J’y vais. Une personne m’accueille, grand sourire aux lèvres : « Bonjour, je m’appelle Colette ». On s’embrasse. La séance commence. ¼ h après, je sais que je vais m’inscrire. Ces jeux autour et avec le rire me remplissent de joie. Vu de l’extérieur, ça peut paraître étrange mais quand on est dedans on se lâche, on retrouve son âme d’enfant, on oublie ses soucis, ses douleurs. Avec le yoga du rire, je me suis découverte aussi un peu clown. Donner à faire rire et recevoir les rires… je me sens utile. Quant aux Ho ho ha ha ha – un peu le cri de ralliement – ces regards les yeux dans les yeux avec le rire bien sûr cela nous soude.

Pour moi, ces retrouvailles hebdomadaires avec le groupe, ces « bonjour, ça va », cette attention les unes pour les autres me font détester les vacances scolaires qui me privent de rire. Voilà 6 ans que je pratique le yoga du rire et j’aurais bien du mal à m’en passer.


Geneviève L.

J’ai découvert le yoga du rire il y a plus de 15 ans quand mon ami Jean-Loup Picavet l’a fait connaître sur Nantes (il a ensuite rapidement fondé le Club de Rire de Nantes). J’ai tout de suite énormément apprécié cette pratique qui a un excellent rapport « coûts-bénéfices » : la pratique est très simple, elle ne demande pas un long entraînement et elle produit tout de suite des résultats fabuleux : du plaisir, une détente profonde, un mieux-être. Et au bout de quelques mois, j’ai constaté que je souriais et riais beaucoup plus dans la vie de tous les jours !

Depuis 15 ans, je pratique le yoga du rire une heure par semaine, c’est pour moi une excellente façon d’entretenir ma bonne santé (on lâche nos tensions) et ma bonne humeur.